Les différents types de magnésium et leurs utilisations

Le nom magnésium provient du nom d’une ancienne cité grecque appelée Magnesia, située dans une région riche en magnésium.

Le magnésium (Mg) est le 8ème élément en importance dans la composition de la croute terrestre. On le trouve sous forme combinée dans le talc (silicate de magnésium) ou la magnésie (oxyde de magnésium), par exemple.

C’est aussi un élément présent dans l’eau de mer ou dans la chlorophylle des plantes vertes.

Le magnésium (Mg) n’existe pas seul sous forme métallique dans la nature. Il est toujours combiné, en particulier à des sels minéraux ou organiques.

En effet, le magnésium a tendance à céder deux électrons et il va donc se combiner avec des molécules qui cherchent justement à en capter. 

En partageant ses électrons, la forme combinée qui résulte de l’association de magnésium à une autre molécule est alors électriquement neutre donc stable.

Ex. Le Carbonate de Magnésium : MgCO3

Le magnésium partage ses deux électrons avec les deux atomes d’oxygène du carbonate.

C’est sous forme combinée que le magnésium est naturellement présent. Lié à un acide organique ou minéral, il forme alors un sel de magnésium et peut être véhiculé dans l’organisme.

Cependant,  c’est uniquement sous forme d’ion (Mg2+ ) que le magnésium est actif.

Le sel de magnésium doit donc être hydrolysé (la liaison faite par les électrons est rompue) pour que l’ion de magnésium soit libéré.

C’est ce qui permettra de garantir une bonne absorption digestive du Mg2+.